Adaptateur d’impédance 9:1

Antenne large bande et adaptateur d’impédance 9:1 (Antennes)

 

Les premiers essais du récepteur SDR effectués avec l’antenne servant habituellement au trafic ont rapidement conduit à la
réalisation d’une antenne complémentaire.
Oui, mais… Lorsque l’on habite en ville, disposer d’une installation HF
efficace est souvent une question de compromis et parfois un luxe, alors multiplier les aériens devient un numéro d’équilibriste.Les pré-requis étaient donc les suivants, essayer de couvrir le spectre du récepteur de 1.8 à 30MHz, encombrement réduit,
fonctionnement sous toiture, réalisation rapide, coût de revient minimum et cerise sur le gâteau essayer d’avoir un rendement
acceptable. Autant dire l’antenne utopique, la fameuse antenne qui défit les lois de l’électricité. Le choix s’est orienté
vers une antenne filaire afin de se rapprocher au mieux de ces critères.

 


En fait, vers la conjonction d’un adaptateur d’impédance à rapport 9:1 et d’un long fil.
Pour la réalisation
du Balun on prend trois fils en main de section 1mm² et on effectue 10 tours répartis sur un tore type T200-2.
A défaut, du câble
d’électricien de 1,5mm² fait l’affaire, rappelons que ne nous souhaitons utiliser cette antenne que pour faire de la réception, même si
nous verrons un peu plus loin qu’elle fonctionne en émission.
On relie les différents bobinages selon le schéma ci-dessous et on met
l’ensemble dans une boite servant traditionnellement aux raccordements électriques avec une prise SO239 et une vis pour raccorder le long fil
d’une longueur non critique.
balun1-9.jpg

balun1-9.jpg De la longueur du long fil dépendra la qualité de la réception, il semble qu’ 1/4 de lambda à la fréquence la plus basse
à recevoir soit conseillé, mais dans mon cas les contraintes de place ne m’autorisent qu’une quinzaine de mètres.
Les résultats en RX,
sous toiture, sont acceptables même s’il ne faut pas s’attendre au résultat que l’on pourrait obtenir avec un aérien plus sélectif et optimisé
pour une portion de bande choisie.
L’adjonction d’une petite boite de couplage manuelle en T améliore considérablement la qualité des
signaux reçus.

 

Le WPX du week-end m’a permis de faire quelques essais en émission avec un fil d’une dizaine de mettre en extérieur et là
encore les résultats sont honorables au regard de la technique employée et de son coût de revient dérisoire.
Ce type d’antenne installée
en extérieur, en polarisation verticale, peut-être un palliatif intéressant au cruel manque de place chez l’om citadin.
Les constructeurs
ne s’y sont pas trompés et ce concept est proposé dans le commerce avec un fouet aluminium ou un brin laiton protégé et renforcé par une enveloppe
fibre de verre.
Ce produit commercial de +- 7 m est vendu à prix d’or sous le nom de Wideband Antenna (antenne large bande) et parfois même,
à tort, comme antenne multibande. 

 

Auteur TK8QD le portail du radio amateur


Translate »