Bandes 430-450 MHz et 1240-1350 MHz

Brésil: Bandes 430-450 MHz et 1240-1350 MHz

Brésil: 430-450 MHz et 1240-1350 MHz

La société nationale des radioamateurs du Brésil fait rapport sur l’annonce de l’Agence nationale des télécommunications ( Anatel ) concernant les bandes 430 et 1240 MHz
Une traduction se lit comme suit:
Le 13 juillet 2020, Anatel a publié la loi n ° 3694 du 13 juillet 2020, avec exigences opérationnelles relatives à l’utilisation des bandes de fréquences radio de 430 MHz à 450 MHz et de 1240 MHz à 1350 MHz, pour les stations à service limité. Privé (SLP) pour les applications de radiolocalisation. ICI
La consultation publique 14/2020 qui a abouti à la récente loi normative a reçu 952 contributions, dont 937 étaient en opposition, 10 sur des sujets généraux, 2 favorables et 3 vierges.
Anatel a estimé que la loi complète l’attribution déjà émise par la Résolution n ° 681/2017, reflétant la nécessité de spécifier les exigences en tant que canal à des fins de licence. Ainsi, les bandes ont continué à être affectées à la radiolocalisation, désormais avec des spécifications techniques.
Les propositions de LABRE ont été partiellement acceptées. Anatel a expliqué que, pour la prochaine édition du Plan de destination de la bande de fréquences, elle pourrait considérer le service Radioamateur à titre primaire dans la gamme de fréquences de 430 MHz à 440 MHz. (NDLR : Super)
Afin de protéger le service Radioamateur, Anatel a réduit la puissance du radar de 70 cm à 2 kW (10 kW étaient prévus). Selon l’agence: «cette réduction ne peut être inférieure à 2 kW car il existe déjà des systèmes de radiolocalisation fonctionnant à ce niveau de puissance».
Anatel a également décidé d’élargir les bandes destinées à la radiolocalisation, en utilisant des segments latéraux, réduisant la pression dans le segment Radioamateur.
En outre, l’agence a également cherché à «établir des orientations techniques afin que les applications de radiolocalisation, dans la mesure du possible, évitent d’utiliser les sous-bandes 432 MHz à 432,42 MHz et 435 MHz à 438 MHz». Bien que cela ne soit pas obligatoire, le but du guide était d’offrir une protection aux segments avec des applications plus sensibles aux niveaux de bruit tels que la réflexion lunaire, les contacts longue distance (DX), la réception des émissions pilotes et les applications satellitaires.
Dans la gamme de 23 cm, l’armée de l’air brésilienne (FAB) a renforcé la nécessité d’utiliser et de moderniser des radars de défense aérienne tridimensionnels, qui ne permettaient pas les mêmes garanties obtenues dans la gamme de 70 cm.
LABRE a participé à deux réunions pour présenter les propositions et défendre les Radioamateurs avec Anatel sur ce sujet. LABRE félicite également les Radioamateurs qui ont participé à la consultation publique.
L’affaire n’a cependant pas été close avec la présente loi car Anatel étudie la coordination des fréquences et des zones de protection dans des segments partagés avec la radiolocalisation. LABRE continuera à suivre le thème.
Source LABRE « Anatel publie un acte normatif sur la radiolocalisation » ICI
En portugais  ICI

Info de la Source Publié dans ANRPFD * ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »