Des Radioamateurs français

Des Radioamateurs français reprennent la formation aux examens pour la licence

Ouest France rapporte à L’Aigle (Orne), au restaurant Le Marmiton à La Croix-Lamirault, l’Association des RadioAmateurs au Service de la Sécurité Civile réunie le 4 décembre, sous la présidence de Marcel Mostel F1HDY
Une traduction du reportage de Ouest France se lit comme suit :
Les résultats de l’année qui s’achève sont positifs, puisque la plupart des actions prévues ont été réalisées, comme les exercices bimensuels de recherche de balises aéronautiques. Des exercices qui reprendront le samedi 22 janvier 2022 ainsi que les 19 mars, 21 mai, 17 septembre et 19 novembre, avec un exercice de nuit surprise durant l’été.
La journée « tempête » aura lieu le samedi 12 février 2022 et la journée technique le samedi 2 avril. La journée détente est prévue le samedi 30 juillet et l’assemblée générale se tiendra le samedi 26 novembre.
Par ailleurs, Adrasec 61 envisage de reprendre les cours de formation aux licences radioamateurs au télécentre de Boitron. « Je reste à votre disposition pour entendre vos préoccupations et vos problèmes et je vous félicite pour votre engagement et votre passion », a insisté Véronique Louwagie. Il est vrai que cette association reste souvent trop peu connue et pas suffisamment reconnue par les institutions. « Nous avons de bonnes relations avec la préfecture de l’Orne où nous avons une salle de transmission. Par contre et c’est dommage, pas de reconnaissance du SDIS 61 malgré nos courriers, pourtant nous appartenons aussi à la Sécurité Civile », regrette le président.
Le bureau. Président, Marcel Mostel. Secrétaire, Mathilde Mostel. Trésorier, Stéphane Jousselin. Placer. ICI . Tél. 02 33 27 47 45.
Source Ouest France ICI

Info de la Source Publié dans ANRPFD * ICI

Ce contenu a été publié dans Info, Trafic Radio, Trafic Radioamateur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.