Les observations Radioamateurs

Les observations Radioamateurs aident à surveiller la météo spatiale

Les observations Radioamateurs aident à surveiller la météo spatiale longueurs d’onde supérieures à 1000 kilomètres et périodicités comprises entre 30 minutes et 3 heures. Les fluctuations de densité d’électrons ionosphériques associées aux LSTID affectent directement la propagation des ondes radio traversant l’ionosphère et peuvent donc être préjudiciables aux systèmes de télécommunication et de navigation par satellite. Frissell et al. [2022] ICI montrent comment les observations Radioamateurs participatives peuvent être utilisées pour étudier les perturbations ionosphériques à l’échelle continentale dans l’environnement spatial proche de la Terre.
Ils ont constaté que les signatures LSTID dans les données Radioamateurs sont bien corrélées avec les observations faites par des instruments scientifiques professionnels, tels que les radars à diffusion cohérente à haute fréquence et les récepteurs GSP au sol.
Cette étude démontre que les observations scientifiques citoyennes sont vitales pour la recherche et la surveillance ionosphériques. (2022). Premières observations de perturbations ionosphériques itinérantes à grande échelle à l’aide de réseaux de réception Radioamateur automatisés.
Lettres de recherche géophysique, 49,e2022GL097879.  ICI —Gang Lu, rédacteur en chef, Geophysical Research Letters
Source avec graphiques : ICI

Info de la Source Publié dans ANRPFD * ICI

Ce contenu a été publié dans Info, Trafic Radio, Trafic Radioamateur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.