Un peu d’aide numérique

Un peu d’aide numérique pour rester sur la fréquence « d’Ancres de Bateau »

numérique pour rester sur la fréquence

Dans le commerce Radio amateur, des équipements tels que les anciennes unités Drake [Dr. Scott M. Baker] a dans sa radio shack sont souvent appelés « ancres de bateau ».
Il fait référence à de grosses radios lourdes qui étaient peut-être un peu sur-conçues par rapport à l’état de l’art à l’époque où elles ont été conçues, et il est en fait dommage que le nom ait pris une connotation péjorative, car certains de ces équipements sont solide comme un roc un demi-siècle ou plus après sa construction.
Mais les équipements plus anciens sont souvent plus difficiles à utiliser, du moins par rapport aux radios plus récentes avec des microcontrôleurs et des oscillateurs plus stables à l’intérieur.
Pour rendre sa configuration Drake ‘Twins’ des années 1970, composée d’un récepteur et d’un émetteur séparés mais liés, un peu plus amusante à utiliser, [Scott] a proposé ce projet DDS-VFO basé sur Raspberry Pi pour maintenir ses ancres de bateau à flot. Par rapport à l’oscillateur à fréquence variable réglé mécaniquement d’origine dans le récepteur Drake, la méthode de synthèse numérique directe promet plus de stabilité, ce qui signifie moins de coups de coude pour rester sur la fréquence.
Lisez l’article complet de Hackaday et regardez la vidéo ICI  

Info de la Source Publié dans ANRPFD * ICI

Ce contenu a été publié dans Info, Trafic Radio, Trafic Radioamateur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.